Posts à l'affiche

Feuille d'Automne

19/12/2017

 

Le vent me caresse et me chatouille, il me bouscule et me chamboule, il est toujours présent autour de moi. Parfois je peux ressentir sa force ou bien sa douceur. On raconte que je peux lui faire confiance, que c’est un ami et qu’il est là pour me protéger, pourtant personne ne l’a jamais vu !

On me dit aussi qu’il existe depuis toujours et qu’il est éternel. Je ne le vois pas mais je peux ressentir sa présence, il se manifeste souvent autour de moi, il m’arrive à de rares occasions de pouvoir l’entendre. Mes sœurs qui sont arrivées avant moi me disent qu’il est là pour nous guider et qu’il nous permettra un jour de descendre sur la terre que l’on peut apercevoir et que nous ne devons pas avoir peur de ce que nous pourrons trouver tout en bas.

 

Je ne sais pas où il doit me conduire car de là ou je suis attaché, tout me parait si loin et si petit que je préfère rester sur ma branche j’y suis bien, je me sens en sécurité. J’en vois bien certaines décrocher mais je ne vois pas et ne sais pas où elles vont. Personne n’est jamais revenu de la terre pour nous dire ce qui s’y passe ! C’est dangereux, c’est l’inconnue…cela me fait peur, je préfère ne pas y penser et vais faire en sorte de ne jamais être obligé d’y aller !

Après tout personne ne peux me forcer !

 

Je ne veux pas y aller, pourtant tout le monde me dit qu’un jour se sera à mon tour de faire le grand saut. Je vois les autres lâcher, je les regarde descendre le vent les accompagne mais je ne vois pas où elles vont, ni ce qu’elles deviennent, comment savoir ?

Si seulement quelqu’un pouvait m’expliquer ce qui se passe sur la terre…A chaque instant même si je ne le vois pas, je sais que le vent est là et avec le temps, j’ai compris qui il était là pour nous et qu’il nous protégeait vraiment. Son rôle n’est pas facile, mais j’ai compris que je pouvais lui faire confiance, les autres le faisait bien, alors pourquoi pas moi ? Après tout je n’ai rien à perdre….et puis si je dois descendre un jour sur la terre au tant m’y préparer dès maintenant.

 

J’ai déjà vécu tellement de belles choses avec le printemps et l’été que l’automne sera forcément pour moi l’occasion de vivre autre chose.

 

Je sens que le moment se rapproche, j’ai changé, mes forces ont diminuées et ma couleur n’est plus la même c’est dommage, je préféré le vert au marron mais je crois que c’est normal. Ce qui m’interpelle aussi c’est qu’aucune d’entre nous n’est pareille, nous ne l’avons jamais été, et nous n’avons pas toutes évoluées pareilles, pourquoi ?

Pourquoi certaines sont plus jaunies, que brunies ? D’autres sont même ocres ! Pourquoi toutes ces différences entre nous ?

 

Mon grand ami toujours présent et tout aussi protecteur souffle de plus en plus, Il ne failli pas !

Il est constant et inépuisable…Parfois il me laisse tranquille mais il revient toujours… Je ne veux pas lâcher j’ai toujours peur de ce qui m’attend en bas, c’est toujours l’inconnue pour moi et de là où je suis tout parait si petit, que je ne distingue pas grand-chose, tout est flou, je n’ai qu’une vague idée de ce qui m’attend, ce n’est qu’une perspective. Comment faire pour lâcher, je ne peux renoncer.  

J’ai appris que je pouvais faire confiance à mon ami le vent,  pourtant je résiste, je m’attache encore et encore, j’irais au bout de mes forces mêmes si certaines de mes amies me disent que c’est inutile, je n’arrive pas à me résoudre au laisser aller… Je résiste aussi longtemps que mes forces me le permette face au vent,  je lui tiens tête, Je sens pourtant mes forces diminuer, j’ai peur de me perdre, de ne plus être moi, de mourir…Je ne veux pas mourir !

 

Je sens que le vent me prépare et qu’il m’envoie des messages pour me permettre de comprendre que les choses ont changées en moi et autour de moi, je vois bien que le monde change en même temps que moi. C’est étrange ça aussi d’ailleurs, j’ai l’impression que nous sommes toutes reliées.

Il me permet de prendre conscience que les choses ont changées et que c’est encore la fin d’un cycle. J’ai changé et c’est  pour moi l’occasion de prendre un nouveau départ. Cela devient de plus en plus évident.

 

Sans son intervention, sans son aide, je resterais là, immobile, inerte, il me donne l’impulsion qui me manque. Je sais que je finirais par lâcher comme les autres…alors c’est ce que je décide de faire…

Je lâche, je m’abandonne, je me laisse aller et me laisse guider par cet air si pur et si léger, c’est comme une myriade de couleurs.

 

La descente se veut douce et fluide elle m’apaise je me sens portée,  transportée là où je dois aller, là où l’on m’attend…mais qui m’attend ?

Peu importe j’ai confiance en ce vent qui a toujours été présent tout autour de moi et ce, depuis ma création.

 

Je suis rassuré, je n’ai rien à faire si ce n’est de profiter et de vivre de ce que je peux découvrir.

Merci au vent céleste de m’avoir touché, chamboulé sans cesse, pour me montrer le chemin que je devais suivre. Je ne le voyais pas comme cela de là où j’étais accrochée, attachée…Je préfère ce voyage il est tellement plus agréable, il est magnifique, il est aussi plus facile que ma lutte pour rester à cet endroit qui n’était plus le mien. Je me sens si bien, en paix, en harmonie avec ce que je suis aujourd’hui, qu’il est utile et agréable de tournoyer, d’être renversée, par tous les flux aériens.

 

Plus j’avance et plus j’aperçois la terre, les choses se rapprochent, grossissent deviennent évidentes et plus réelles. Je me sens de mieux en mieux et je comprends maintenant l’importance de tout cela. Dire que j’aurais pu rester attachée à ce qui ne me servait plus, je serais passée à côté de tout cela.

C’est avec douceur et tendresse que le vent me dépose là tout le monde m’attend, tout me parait familier pourtant je ne suis jamais venue. Je n’étais jamais descendue. Tout à l’air pareil que vu de là-haut mais tout est différent. Je ne suis pas seule, je suis accueillie par notre mère, la mère de toutes vies et je retrouve certains visages connus. Ils sont arrivés avant moi et me partagent ce qu’ils savent, ils me permettent de comprendre ce que je viens de vivre. Ils me racontent leur histoire ainsi que la mienne qui sont étrangement liées, similaires bien que toutes différentes.  Nous n’étions pas toutes au même endroit, n’avions pas la même vue, le même rôle, la même taille…mais nous étions toutes importantes et avions toutes un rôle à jouer !

 

Quelle chance j’ai eu de pouvoir vivre cela et comme je suis contente que tout cela soit terminé également ! Dire que j’avais peur de rentrer à la maison…Simplement parce que j’avais oubliée d’où je venais et ce que l’on attendait de moi.

Maintenant que l’on m’a fait toutes ces révélations je comprends mieux tout ce que j’ai vécu, son utilité et  son importance, que ce soit pour moi,  pour mes sœurs, ou pour notre mère…

 

Tout s’est ’éclairé ! Merci le vent de m’avoir ramenée là d’où je venais…..d’ailleurs !

 

Où est notre père ?

 

 

 

Please reload

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

01/05/2019

28/01/2019

19/07/2018

Please reload

Merci de votre visite