Posts à l'affiche

La communication intuitive avec les animaux

Suite à ma vidéo sur les animaux, Elodie m'a envoyé le message de son chien décédé qu'elle a elle même canalisé. J'ai profondément aimé ce message, sa profondeur m'a bouleversé, c'est pourquoi avec son accord, je vous le fais partager.

 

Lien du site pour contacter Elodie :

https://mavoixpourlesanima.wixsite.com/monsite

 

 

 

Je m’appelais Géronymo, chien de mon état. J’ai développé une tumeur à la mâchoire 

et les humains avec qui je vivais m’ont fait euthanasier un an plus tard.

Je suis parti heureux et en paix.

 

Mais reprenons du début,

 

Nous les Animaux ne venons pas sur Terre par hasard, nous avons nous aussi une destinée. Par exemple : accompagner les humains dans une épreuve, vivre des choses difficiles mais nécessaires à notre évolution etc.

 

Chacun de nous choisit sa famille, que vous en soyez conscients ou non. Dans ce genre de chose le regard est décisif.

Le même regard qui vous dira que le temps est venu pour nous de passer de l’Autre côté.

Car oui nous avons cette chance nous les Animaux de pouvoir bénéficier de l’euthanasie.

Nous savons quand nous commençons à nous dégrader et nous voulons garder notre dignité. Ne luttez pas, laissez-nous partir quand nôtre heure est venue car c’est un geste d’amour que vous nous offrez.

 

Que vous le ressentiez ou non, votre Âme est déjà préparée à notre départ ; elle sait que la séparation n’existe pas. Que notre énergie perdure à vos côtés le temps nécessaire.

Cependant, quand le travail de « deuil » est bien avancé notre présence s’espace. Mais vos énergies et les nôtres se souviennent de ce chemin parcouru ensemble.

 

Tous les Animaux venant sur Terre ont choisi leur mission et leur chemin de vie, du cheval qui part à l’abattoir, au chien battu, en passant par l’animal qui vient simplement se reposer entre deux évolutions.

Le but est d’évoluer afin de pouvoir accéder au stade supérieur.

 

C’est pourquoi il est si important de nous écouter et de vous fier aux ressentis (que l’on vous envoie) nous concernant…

 

Lorsque l’on m’a diagnostiqué cette tumeur à la mâchoire, j’étais en paix, je savais que j’étais venu pour accomplir cette mission dans ma vie.

 

Le plus délicat à gérer pour moi fût le chagrin et l’angoisse des Humains qui partageaient ma vie, ils trouvaient ça injuste et cruel à vivre.

Moi j’étais plein d’entrain, une pêche d’enfer, comme disait Élodie « si on ne voyait pas la bosse on dirait qu’il n’est pas malade ».

Bien sûr mon départ n’étant pas prévu pour tout de suite, j’ai accepté les soins énergétiques que m’ont prodigué Élodie et sa maman.

En effet ils me permettaient d’être plus « beau » à l’intérieur, de défaire certains blocages afin que je puisse partir complètement libéré.

 

J’étais très perplexe quant à la tristesse d’Élodie, elle ne voyait pas ma mission du même œil que moi.

 

Elle avait peur de me voir mourir, peur de mon absence…

 

Malgré tout la vie continuait et nous avons pu profiter de merveilleux moments.

 

Et puis un jour j’en ai eu assez et je lui ai très fermement expliqué que j’avais une mission à remplir et que non je ne mourrai pas de vieillesse.

Ça l’a démolie, mais…

 

Elle a commencé à lâcher prise, à accepter l’inévitable, à me voir différemment.

J’étais heureux, nous étions enfin sur la même longueur d’ondes.

 

Pour lui faire plaisir j’ai accepté une dernière opération, qui ne servirait à rien, la tumeur était trop grosse et la cortisone ne faisait plus effet.

 

Elle m’avait promis de ne pas me laisser me dégrader, que je reste digne. Je voulais qu’elle garde une belle image de moi. Et elle m’a dit : « dis-moi quand tu veux partir et je te ferai euthanasier.

 

Et un matin j’ai su qu’il était temps pour moi de rentrer à la maison.

 

Je l’ai regardée...Elle a de suite compris le message.

 

Le rendez-vous a été pris en début d’après-midi, à la maison pour que je parte sans stress.

Elo a beaucoup pleuré mais on a aussi beaucoup parlé. Je lui ai dit que tout avait été bien, que tout avait été fait comme il faut, que je l’aimais et que je la remerciais de me laisser partir comme je l’avais décidé.

 

Je suis parti dans l’Autre monde, en paix et joyeux. Je ne souffre plus et je peux veiller sur mes Humains proches. J’étais un chien au destin exceptionnel et j’ai choisi cette famille pour m’accompagner , ils m’ont laissé vivre ma maladie et ont toujours été là pour moi comme j’étais là pour eux.

 

C’est maintenant mon frère Tonga qui a pris la relève, lui aussi fait passer les messages mais il a un destin différent du mien, comme chaque Animal sur cette Terre.

Merci à tous mes Humains, je veille sur Vous, libre et en paix.

 

          GERONYMO

Please reload

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

01/05/2019

28/01/2019

19/07/2018

Please reload

Merci de votre visite